Valentin Madouas Taille – Né le 12 juillet 1996 à Brest, en France, Valentin Madouas concourt désormais pour l’équipe cycliste Groupama-FDJ aux Championnats du Monde de Cyclocross. Laurent, le père de Laurent, était cycliste professionnel2.

Valentin Madouas Taille
Valentin Madouas Taille

C’est le 13 juillet 1996, alors qu’il était nouveau-né, que son nom fait sa première apparition dans le magazine L’Équipe. Plus tôt dans la journée, sur le chemin de Valence, son père Laurent avait réussi à s’échapper lors de la huitième étape du Tour de France.

sa mère n’avait pas pu assister à la conclusion de son passage sur Vélo-Club, sur France 2, puisque les premières contractions étaient intervenues lors de son émission.

Valentin, pesant 3 100 kg et mesurant 55 cm, est né du jour au lendemain. “Je ne l’ai su que le lendemain matin”, raconte l’ancien grimpeur de Motorola, qui a terminé 23e au classement général de la compétition cet été-là. Nous l’avions prévu pour le début du mois d’août, et il n’y avait pas de téléphone portable disponible à ce moment-là.”

Cycliste Professionnel

Valentin Madouas est issu d’une famille de sportifs et suit les traces de son père Laurent, qui a couru en tant que cycliste professionnel de 1989 à 2001.

Sa distinction parmi les cadets commence en 2012, lorsqu’il devient double champion de France sur piste 3 et un Champion de Bretagne contre-la-montre 4.

Sa première année en junior avec l’équipe Brest BIC 2000 a été marquée par ses performances sur la piste, ainsi que ses sept triomphes sur le route. Ainsi, lors de sa deuxième année en junior 5, il accède au poste de capitaine de son équipe BIC 2000.

Il étudie également l’ingénierie électrique à l’ISEN Brest depuis 2014, où il bénéficie de son statut de sportif de haut niveau 6 depuis son entrée à l’université.

En août 2016, il est nommé dans l’équipe de France qui disputera le Tour de l’Avenir et le Tour de l’Ain les 7 et 8 août.

Le coureur breton fera ses débuts professionnels avec l’équipe FDJ 9 en 2018, selon le site de la publication sportive française L’Équipe, lancé en octobre 2016. Il sera également suivi par l’équipe FDJ pour la saison 2017, avec qui il effectuera un stage du 12 au 16 janvier 2017.

Le SportBreizh, le Tour du Canton de l’Estuaire, l’Essor Breton et la Manche-Atlantique ont tous été remportés par lui cette année.

Valentin Madouas Taille
Valentin Madouas Taille

Il a également terminé deuxième de la Manche-Atlantique, septième de Paris-Roubaix espoirs et huitième de la Ronde de l’Isard. Stagiaire à la FDJ tout l’été, il s’illustre en terminant neuvième du Tour du Doubs 11, ce qui est un bon résultat.

Annonçant qu’il deviendrait professionnel pour les saisons 2018 et 2019 le 14 septembre, l’équipe FDJ a fait cette annonce.

Le contrat de Valentin Madouas avec son équipe a été prolongé à 2024 28 à compter de début 2021. Il est salué comme un “futur leader” par son coéquipier Thibaut Pinot et son entraîneur Marc Madiot 28, et il prédit qu’il en aura besoin de deux pour trois saisons pour “progresser et acquérir de l’expérience”.

Il déclare également qu’il visera les classiques pour les puncheurs 28 cette saison tout en tentant de définir précisément son profil de coureur 29.

Il a commencé sa saison au Tour des Alpes-Maritimes et du Var, où il a terminé sixième au général et a remporté un podium d’étape dans la foulée.

Routes Blanches

Après avoir marqué son premier but, il est classé 21e des Strade Bianche. Aux Classiques d’avril, il termine 14ème de la Flèche Brabançonne avant d’engranger de mauvais résultats dans l’Amstel Gold Race puis la Flèche Wallonne, ce qui le rapproche de son autre objectif.

Se rendant compte qu’il est en proie à une spirale infernale, il dispute Liège-Bastogne-Liège en tant que coéquipier de David Gaudu 30 ans, actuellement troisième.

Benoît Cosnefroy et Anthony Perez étaient les deux autres concurrents de la Polynormande, qu’il a remportée le 15 août.