Taille Renaud Lavillenie -Renaud Lavillenie est un spécialiste français du saut à la perche et champion olympique. Il est né le 18 septembre 1986 à Barbezieux-Saint-Hilaire.

Taille Renaud Lavillenie
Taille Renaud Lavillenie

C’est un sérieux prétendant à l’or aux Jeux olympiques de Rio. Renaud Lavillenie, la nouvelle star mondiale du saut à la perche, pourra peut-être défendre le titre qu’il a remporté à Londres il y a quatre ans. Les Clermontois devraient vaincre facilement leurs adversaires, sauf catastrophes naturelles imprévues.

Lorsque le Français atteint 5,45 m à Niort durant l’été 2007, tout s’enclenche. Il saute 5,65 mètres à Limoges le 2 février 2008, puis 5,70 mètres lors du meeting Paris-Bercy 6 en salle le 22 février.

L’année suivante, il est sélectionné pour la première fois en équipe de France A et dispute la Coupe d’Europe. des Nations en salle à Moscou, où il a terminé à la deuxième place avec un saut de 5,60 mètres, derrière le Russe Sergey Kucheryanu 6.

Au cours de cette saison, il s’est à peine qualifié pour les championnats du monde en salle à Valence, en Espagne, en mars 2008.

Il s’est classé 15e au général. et 13e de la compétition en salle. Aux championnats de France organisés à Albi en juillet 2008, il termine deuxième, derrière Romain Mesnil 6. Après avoir changé d’entraîneur pour Damien Inocencio.

il améliore son record en salle de onze centimètres à 5,81 mètres lors du concours d’Aulnay-sous-Bois Perche aux Étoiles sur le 5 décembre 2008, faisant de lui le sixième meilleur perchiste français de tous les temps.

Renaud Lavillenie a égalé son record en salle avec 5,81 m lors de la rencontre de Moscou pour lancer la saison 2009. Le 8 mars, lors de la finale des Championnats d’Europe en salle à Turin, le Français a décroché son premier grand titre international.

Il a gagné par cinq centimètres sur Pavel Gerasimov de Russie et Alexander Straub d’Allemagne après avoir franchi la barre à 5,81 mètres lors de son premier essai .

En effet, il est le premier perchiste français à remporter les championnats d’Europe en salle depuis Thierry Vigneron en 1987 à Liévin 8.

Luttez pour les cieux; atteindre les étoiles. Prenez les hauteurs à tout moment pour établir votre domination. Renaud Lavillenie est allé au-delà il y a quatre ans, lorsqu’il a remporté la médaille d’or olympique à Londres en 2012, puis le record du monde le samedi 15 février 2014.

Et si le Français devait redevenir champion à Rio, il cimenterait davantage son place dans l’histoire du sport.Note 1 Le 15 février 2014, à Donetsk, en Ukraine, il franchit 6,16 mètres à l’intérieur, battant d’un centimètre 2 le précédent record détenu par l’Ukrainien Sergue Bubka.

Renaud Lavillenie et Thibaut Collet, en compétition dans l’épreuve du saut à la perche aux Championnats d’Europe, n’ont pas franchi la barre des 5,85 mètres samedi soir. Il n’y aura pas de médailles pour les deux concurrents français.

Samedi, aucun des deux Français qui ont disputé la finale du saut à la perche à Munich n’a terminé dans les trois premiers. Thibaut Collet, dont le record est à 5,82 mètres, et Renaud Lavillenie n’ont pas franchi la barre des 5,85 mètres.

Taille Renaud Lavillenie

Lavillenie et Thibaut Collet ont terminé respectivement septième et cinquième après avoir fait l’impasse à 5,75 m, la hauteur précédente.

Samedi à Munich, en Allemagne, Armand Duplantis a remporté le championnat d’Europe de saut à la perche pour la deuxième année consécutive. Cela s’est produit un mois après avoir remporté l’or international, qui a été décoré d’un record du monde.

La Suédoise de 22 ans, qui était championne olympique il y a tout juste un an à Tokyo, a triomphé d’un saut de 6,06 m dans le froid et l’humidité, devançant l’Allemande Bo Kanda Lita Baehre (5,85 m) et la Norvégienne Pal Haugen Lillefosse (6,03 m). Thibaut Collet, un Français, occupe la cinquième place.

Le 31 juillet 2010 à Barcelone, en France, un Français a remporté le titre européen du saut à la perche en franchissant 5,85 mètres lors de son premier essai. Il a devancé l’Ukrainien Maksym Mazuryk et le Polonais Przemysaw Czerwiski.

Après avoir su qu’il remportera le titre continental, il tente de battre son propre record de France en demandant une barre à 6,02 mètres, mais il échoue à trois reprises. En ce qui concerne le saut à la perche, il est le premier Français à remporter le Championnat d’Europe.

Il débute la saison 2010 invaincu, mais le 13 août au Meeting de Londres, trois de ses tentatives à 5,51 mètres ou plus échouent, lui infligeant sa première défaite de l’année.

Néanmoins, il a remporté la saison inaugurale de la Diamond League avec des victoires à Oslo, New York, Lausanne et Paris. Au classement général, il a devancé l’Allemand Malte Mohr, qui s’est classé 21e.

Le 4 septembre 2010, lors de la première Coupe Continentale, Renaud Lavillenie a failli établir un nouveau record de la saison en sautant 5,90 mètres. Mais il concède la défaite à Steven Hooker, qui saute 5,95 mètres.

Une quatrième place décevante et un échec à franchir 5,60 mètres au 32e tour de la première compétition de la Diamond League 2011 ont été sa récompense pour avoir tenté un retour.

Après cela, il a participé aux tours préliminaires des épreuves interclubs longue et 100 m. Après cela, il fait un stage à Monaco avant de revenir à la longueur et au 100 m pour lefinale interclubs.

Par conséquent, la deuxième étape de la Diamond League 2011 au saut à la perche masculin était le Golden Gala à Rome, où il a remporté la compétition et dépassé son adversaire direct, Malte Mohr, toujours premier de la Diamond League après sa victoire à Doha 33.

Malgré les conditions peu clémentes, il établit un nouveau MPMA de 5,83 mètres et remporte le Meeting de Montreuil une semaine et demie plus tard. Renaud Lavillenie bondit pour la France aux Championnats d’Europe par équipes.

mais il n’atteint pas son objectif de 5,72 mètres après avoir échoué à franchir la barre sous la pluie lors du meeting de New York.

Taille Renaud Lavillenie
Taille Renaud Lavillenie

Le centimètre supplémentaire de Brad Walker lui fait l’honneur d’avoir la plus haute performance mondiale de l’année. Il se dit sans émotion et finit par se classer dernier d’une épreuve remportée par Jérôme Clavier (5,63 m) 35 alors qu’il avait déjà franchi 5,53 m au meeting de Nancy le 24 juin.