Philippe Emanuelli – En collaboration avec Bellerose, nous avons lancé la Smashbox il y a exactement un mois. Nous espérons que vous avez passé un bon moment à le casser et à le faire circuler. Cependant, il y a beaucoup plus à faire avec seulement trois énormes biscuits et un petit marteau.

Philippe Emanuelli
Philippe Emanuelli

Nous avons invité quatre de nos chefs préférés à Bruxelles à proposer un plat utilisant la Smashbox afin que nous puissions démontrer sa polyvalence. En plus de cela, ils semblent le prendre très au sérieux.

Philippe Emanuelli est le chef responsable de la cuisine du Café des Spores et du Crab Club. De plus, il est le cerveau derrière les marques branchées et branchées Supersec et Superbon.

En utilisant notre Smashbox, il a pu concocter une entrée non seulement inattendue mais aussi très raffinée. Il se compose de jeune orme, de châtaignier et de spéculoos à la vanille.

Philippe Emanuelli, sommelier d’origine bretonne et fils de pêcheur, a fait ses études à l’école des sommeliers de Toulouse. A la fin des années 1990, il déracine sa vie et s’installe à Bruxelles.

Ici, il a été co-fondateur d’un restaurant appelé “Café des Spores”, qui se spécialise uniquement dans les plats à base de champignons. Pour ce faire, il a développé de nombreuses recettes de champignons, qu’il a ensuite compilées dans un livre paru en 2011.

Philippe, selon son idée d’une cuisine simple et accessible, prend l’habitude de visiter le marchés de Bruxelles sur une base mensuelle afin d’en savoir plus sur la myriade de caractéristiques et l’immense potentiel des champignons.

Du fait de cette habitude, il est désormais conscient qu’il devient de plus en plus difficile de trouver des champignons sauvages sur les marchés, et aussi, que la qualité des frais est, dans l’ensemble, assez moyenne.

Le chef prépare des plats à partir d’ingrédients provenant de notre région à couper le souffle, travaillant souvent en étroite collaboration avec nos fournisseurs de quartier pour créer des plats authentiquement représentatifs des ingrédients.

En dînant simplement dans notre établissement haut de gamme, vous soutenez notre engagement dans cette stratégie. Nos menus sont élaborés à partir de fruits et légumes de saison et selon l’arrivée de nouveaux produits de nos différents fournisseurs.

D’où nous sommes dans un étal d’un marché à Bruxelles, par exemple il n’y a pas un très grand choix de choses sauvages ou naturelles disponibles à l’achat.

Lorsque vous vous arrêtez et que vous y réfléchissez, même la sélection et la qualité des champignons vendus sur les marchés de gros ont considérablement souffert au cours de la dernière décennie.

Gestion Douteuse

Il est probable que les impacts conjugués de la pollution et de la gestion parfois douteuse des régions forestières soient à l’origine de ce phénomène.

L’essor et le développement de la culture des champignons, qui est fondamentalement une ligne de conduite positive mais insuffisante, est l’un des impacts indirects qui se produisent en conséquence directe de la pénurie croissante.

De nos jours, nous comprenons mieux qu’il existe un lien clair entre la productivité de la nature et le niveau de biodiversité que l’on trouve dans cette nature.

Du coup, nous avons recherché des Super-sites qui ont atteint ce niveau, visible par tous, et nous avons établi des relations locales pour appliquer les moyens techniques d’utiliser leur capacité productive et leur diversité naturelle sans les épuiser.

Nous nous sommes mis d’accord que chacun de nous récolterait un morceau, et que nous partagerions les aliments naturels qui étaient disponibles avec le berger, son troupeau, l’ours, le lièvre, la tortue, et les cueilleurs et cueilleurs des différentes communautés .

L’occasion de découvrir des éléments nutritifs issus de l’agriculture biologique est proposée par Ar Men Du. Eleveurs, maraîchers, pêcheurs et crémiers veillent à ce que nous puissions profiter des bienfaits de leurs produits tout en préservant la nature et en respectant le rythme des saisons.

Plusieurs options de menu sont disponibles et les convives ont la possibilité de commander des plats individuels à la carte.

De plus, il y a un menu spécialisé dans les fruits de mer, ainsi qu’une excellente carte des vins.
L’hôtel-restaurant étoilé Ar Men Du à Raguénez accueille un nouveau chef pour la saison à venir.

Philippe Emanuelli, sommelier corse-breton de formation, vient d’arriver tout droit de Bruxelles, où il a passé près de vingt ans à développer des concepts gastronomiques et bistronomiques.

Pierre-Yves Roué vient de passer les rênes de son établissement à Philippe Emanuelli, sommelier corso-breton de formation. La rencontre qui a eu lieu à l’automne a été rendue possible grâce à la présence d’un tiers, qui était vigneron en biodynamie.

Ces deux fervents passionnés se sont découverts plusieurs centres d’intérêt et passions, dont une cuisine logique, un goût pour les produits et les vins de qualité, une vision similaire de l’entreprise, de la relation client et de la gestion des hommes.

L’hôtel-restaurant étoilé Ar Men Du à Raguénez accueille un nouveau chefpour la saison à venir. Philippe Emanuelli, sommelier corse-breton de formation, vient d’arriver tout droit de Bruxelles, où il a passé près de vingt ans à développer des concepts gastronomiques et bistronomiques.

Pierre-Yves Roué vient de passer les rênes de son établissement à Philippe Emanuelli, sommelier corso-breton de formation. La rencontre qui a eu lieu à l’automne a été rendue possible grâce à la présence d’un tiers, qui était vigneron en biodynamie.

Philippe Emanuelli
Philippe Emanuelli

Ces deux fervents passionnés se sont découverts plusieurs centres d’intérêt et passions, dont une cuisine logique, un goût pour les produits et les vins de qualité, une vision similaire de l’entreprise, de la relation client et de la gestion des hommes.