Nathalie yamb biographie

Nathalie yamb biographie: Nathalie Yamb est experte en communication et ressources humaines en Europe et en Afrique, et elle travaille dans ces domaines depuis une vingtaine d’années. En 2005, le journaliste et consultant en stratégie travaille pour la filiale camerounaise de la compagnie maritime Maersk à la tête des ressources humaines et de la communication. Elle a supervisé le département Emploi et Formation d’APM Terminals, filiale de Maersk, au Nigeria. APM Terminals se trouve au Nigéria.

Nathalie yamb biographie

En 2007, elle a travaillé aux côtés de Mamadou Koulibaly et l’a défendu lorsqu’il a été accusé de dissidence par le président Laurent Gbagbo 1. Pendant ce temps, elle était en Côte d’Ivoire. Le blog que Saoti a créé et utilise pour critiquer la politique de l’administration dirigée par Alassane Ouattara et défendre le droit des Africains à déterminer leur propre destin est un outil.

Lors du Sommet Russie-Afrique qui s’est tenu le 24 octobre 2019, un militant a abordé le sujet de l’identité africaine et s’est interrogé sur le rôle que la France joue sur le continent. Elle a été accusée de se livrer à des activités incompatibles avec les intérêts de la Côte d’Ivoire, ce qui a entraîné son expulsion du pays en décembre 2019.

Cependant, elle maintient une forte activité sur les réseaux sociaux, où elle continue de tenir des propos tout aussi vitrioliques qu’avant contre le gouvernement de Ouattara et la politique française en Afrique. En février 2020, la militante exprime sa déception face à l’inaction de l’Union africaine face aux problèmes qu’elle soulève. sept . De par ses positions, il est désormais considéré comme le relais d’opinion de la Russie sur le continent africain (8, 9).

Nathalie Yamb est une femme d’affaires et militante née au Cameroun mais résidant actuellement en Suisse.

Elle est bien connue pour son opposition aux activités coloniales menées par la France en Afrique, auxquelles elle et d’autres de son espèce se réfèrent. Elle est née en Suisse mais a passé la majeure partie de son enfance au Cameroun. Après avoir terminé ses études secondaires là-bas, elle a déménagé en Allemagne pour y fréquenter l’université.

Dans les années 2010, elle participe activement à la gestion d’un parti politique en Côte d’Ivoire. Cependant, en 2019, elle a été expulsée sans procès à la suite de ses critiques de l’administration ivoirienne alors qu’elle assistait à une conférence en Russie.

Sa campagne anti-française lui a valu d’être interdite d’entrée et de séjour sur le territoire français en janvier 2022 ; cette restriction a été rendue publique en octobre 2022.

Mme Yamb, figure de proue d’une “guerre de l’information” contre la France, ne parle pas avec un mégaphone lors des manifestations. Elle n’a pas répondu à nos demandes de commentaires. Cependant, elle tweete avec rage et un objectif très précis en tête : expulser la France, ses intérêts, ses militaires et ses présidents « fantoches » d’Afrique.

Nathalie yamb biographie

Depuis le début du conflit en Ukraine, ses vidéos et essais qu’elle poste sur les réseaux sociaux – elle compte plus de 200 000 followers sur Twitter et environ 160 000 abonnés sur YouTube – se sont également lancés dans une nouvelle cause : elle milite pour les droits des femmes.

la justification de l’invasion russe et l’accusation selon laquelle le monde occidental tout entier est responsable du déclenchement de la guerre. Nathalie Yamb a lancé une attaque contre “les médias occidentaux” le 15 mars. Elle a affirmé que ces médias avaient “ignoré en silence le génocide de 13 000 Ukrainiens russophones dans le Donbass depuis 2014”.

En 2005, le journaliste et consultant en stratégie travaille pour la filiale camerounaise de la compagnie maritime Maersk en tant que responsable des ressources humaines et de la communication de l’entreprise. En outre, il a été responsable du département Emploi et Formation de la filiale Maersk d’APM Terminals au Nigeria, qui est un opérateur portuaire basé aux Pays-Bas.

Elle a repris sa vie professionnelle en 2007 en s’installant en Côte d’Ivoire, où elle a travaillé comme Directrice Générale des Ressources Humaines pour l’unité Côte d’Ivoire de la société de télécommunications MTN.

Elle a supervisé le développement des compétences de l’opérateur télécom en Afrique de l’Ouest et du Centre de 2009 à 2014. Son mandat a duré jusqu’en 2014. Par la suite, elle a assumé le rôle de porte-parole de Jerry Rawlings, qui avait auparavant été à la fois président de l’État du Ghana et le conseiller exécutif de la mairie d’Azaguie en Côte d’Ivoire.

Il est presque inconnu du grand public qu’il y a quelques semaines, le Suisse d’origine camerounaise n’a cessé de susciter des inquiétudes non seulement parmi les autorités ivoiriennes, mais aussi parmi les diplomates français à un moment où le sentiment anti-français semble se répandre.

plus forte. Nathalie Yamb est une intrigue admirée par une frange “révolutionnaire” du continent et taxée d’agitatrice par le gouvernement ivoirien. Elle est également sur une liste noire tenue par les autorités françaises.

Dès lors, Nathalie Yamb a délivré un message puissant, doté de toute franchise, et caractérisé par une audace particulière à

Communautés francophones d’Afrique le 24 octobre 2019. C’est dans ce message qu’elle a évoqué le système néocolonialiste, qui est ce qui maintient le continent africain dans un état d’assujettissement permanent. Un membre du groupe d’opposition ivoirien LIDER affirme que la France est dépendante d’accords de collaboration “faux”.

Lors d’un colloque qui s’est tenu fin octobre à Sotchi, c’est Mme Yamb qui a notamment fait la déclaration selon laquelle “la France perçoit toujours le continent africain comme sa propriété”. Nous cherchons à nous éloigner du franc CFA.

Nous voulons le démantèlement des bases militaires françaises car, malgré le fait qu’elles soient couvertes par de faux accords de défense, leur seul but est de permettre le pillage de nos ressources, l’entretien des rébellions, l’entraînement des terroristes et le soutien des dictateurs à la barre de nos gouvernements.

Militante du parti d’opposition Lider (Liberté et Démocratie pour la République), proche de Mamadou Koulibaly, ancien président de l’Assemblée nationale et ancien ministre de l’Economie de Laurent Gbagbo, a également reçu un déluge de messages de soutien depuis son arrivée à Zurich le Mardi 3 décembre.