Mathilde Panot Enceinte – Mathilde Panot, née le 15 janvier 1989 à Tours, est une femme politique française. Membre de La France insoumise, elle est élue députée dans le Val-de-Marne en 2017.

Mathilde Panot Enceinte
Mathilde Panot Enceinte

A l’Assemblée nationale le 11 février 2021, la députée Mathilde Panot a déposé une demande d’ajout du mot « parange » au dictionnaire.

Ce néologisme, né de la contraction des mots “parent” et “ange”, ainsi que de ses dérivés “mamange” et “papange”, est utilisé depuis de nombreuses années pour parler des parents qui ont subi la perte d’un enfant. sur les forums en ligne et les réseaux sociaux.

Malgré le fait qu’il n’y a pas de phrase acceptée pour les désigner officiellement, le but de cette action est de s’assurer qu’ils sont reconnus. Par contre, le mot ne s’applique pas à un grand nombre de familles endeuillées.

Suite à cela, plusieurs mamans, dont Sophie de Chivré, Pauline Lavaud, Mathilde Lemiesle, Yolanda Pinto De Sousa, Marie Toinet-Segura et Julie Tran Ngoc My, qui ont toutes vécu ce drame, ont plaidé pour la sélection. d’un mot différent.

Au vu du fait que « s’il y a le mot orphelin pour l’enfant qui perd ses parents, et le mot veuf pour celui qui perd sa femme ou son mari, il n’existe toujours pas pour les mères et les pères dont le bébé ou l’enfant enfant meurt”.

“les auteurs de la pétition saluent l’initiative de la proposition de Mathilde Panot”, car “s’il y a le mot orphelin pour l’enfant qui perd ses parents, et le mot veuf pour celui qui perd sa femme ou son mari

Les mots ont un sens, et celui qui vient représenter des parents endeuillés doit les représenter pour ce qu’ils sont :

des parents amputés d’une partie de leur vie, des parents traumatisés par la mort de leur enfant, des parents confrontés au silence et à au déni de leurs proches comme de la société dans son ensemble.

Cependant, il faut souligner, une fois de plus, qu’après s’être fait taire face au déni de ceux qui nous entourent, nous ne sommes tout simplement pas consultés sur le choix du terme censé nous représenter, selon leur argumentation.

C’est sans aucun doute une idée symbolique, mais c’est aussi une idée qui a du sens pour tous les parents qui ont traversé l’agonie de perdre un enfant, quel que soit l’âge de l’enfant et qu’il soit décédé ou non avant ou après l’accouchement.

Assemblée Nationale

“L’idée, c’est l’idée de demander à l’Assemblée nationale de reconnaître ce mot ‘parange’ et d’exhorter le gouvernement à le vulgariser”, confie Mathilde Panot, députée LFI qui a proposé cette résolution à l’Assemblée, au Huffington Post.

“L’idée, c’est l’idée de demander à l’Assemblée nationale de reconnaître ce mot ‘parange’ et d’exhorter le gouvernement à le vulgariser.”

Tout est parti d’une pétition adressée à l’Académie française et postée sur internet par Nadia Bergougnoux. “Maman” elle-même, explique-t-elle : “Quand une femme perd son mari, on l’appelle veuve ; mais, quand un enfant perd un parent, on l’appelle orphelin.

Nous sommes les PARANGES, souvent appelés les Parents d’anges, Mathilde Panot s’est sentie obligée de se joindre à la pétition, qui a finalement recueilli plus de 60 000 signatures de sympathisants.

Elle fait partie des personnes qui ont participé à la fondation de l’organisme L’re du peuple en décembre 2015, avec Laurent Maffé et Bastien Lachaud.

agir comme support technique et logistique de toutes les initiatives menées au service des concepts créés par Jean-Luc Mélenchon pour mener à bien la révolution citoyenne », telle est la mission de l’association, qui précise que son but est de « réaliser la révolution citoyenne révolution.

Mathilde Panot est secrétaire de l’association et Bastien Lachaud est trésorier de l’association. Elle est alors salariée de l’organisme L’Auberge du Peuple, qui lui verse, selon France Info, 11 040 euros bruts pour 1 725 heures de travail.

13 et, selon LFI, “près de 40 000 euros, tous frais compris, sur neuf mois.” 14e, le concurrent Jean-Luc Mélenchon s’est vu facturer un total de 87 150 euros pour sa main-d’œuvre.

Mathilde Panot a été nommée coordinatrice des groupes de soutien de La France insoumise avec le lancement de la campagne de Jean-Luc Mélenchon pour l’élection présidentielle française en 2017.

Elle est également la force motrice du projet des “caravanes pour l’égalité des droits”. dont le but est de visiter les communautés ouvrières, qui ont la plus grande proportion de personnes ne votant pas aux élections. La nouvelle vient d’être annoncée.

Mathilde Panot a été formellement et unanimement réélue à son poste de chef du groupe parlementaire représentant La France insoumise ce mardi 21 juin 2022.

Aujourd’hui, lors de la première réunion du groupe des députés LFI nouvellement élus suite à la élections législatives, il y a eu un vote. Vous pouvez trouver une photo d’elle qui a été créée en octobre de l’année dernière, lorsqu’elle a réussi

Jean-Luc Mélenchon à la présidence du groupe LFI. Ce faisant, elle devient la plus jeune femme de l’histoire de l’Assemblée nationale à atteindre ce rang.

Une rage brûlante en eux. Ayez toujours du courage et de la force face à l’adversité. Tous ceux qui ont déjà été dans la même pièce que Mathilde Panot, que ce soit lors d’un rassemblement ou sur un piquet de grève, comprendraient tout à fait.

Mathilde Panot Enceinte
Mathilde Panot Enceinte

Le nouveau chef du parti d’opposition à l’Assemblée nationale dégage une énergie unique et un esprit de défi. En témoigne la force avec laquelle il prononce ses discours, que ce soit dans la rue ou du perchoir de l’Assemblée.