Mathieu Cavada Parents – Après avoir été député européen d’Ile de France de 2004 à 2019, Jean-Marie Cavada est un homme politique français ayant une formation en journalisme et en communication. Il est président du Mouvement européen en France depuis le 3 décembre 2011.

Mathieu Cavada Parents
Mathieu Cavada Parents

Jean-Marie Cavada, ancien journaliste devenu homme politique, est un ancien de la DASS. Jean-Marie Cavada est né en 1940 à Epinal, au cœur des Vosges rapidement conquises par les Allemands. Ses parents étaient d’origine espagnole, mais ils sont morts au début de la guerre.

Cette responsabilité a été confiée à une famille d’agriculteurs de la vallée de la Moselotte. L’influence de son professeur l’a inspiré à poursuivre ses études après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires.

A la création de la RTF en 1960, il devient reporter pour l’organisation. Les militaires lui ont permis de continuer le long de cette route; il a servi comme simple soldat à la base aérienne BA 132 de Colmar-Meyenheim de 1964 à 1966. Il édite le journal de la base et enseigne le français aux hommes et femmes enrôlés.

De 1969 à 1972, il travaille à France Inter, puis de 1972 à 1986, il travaille à RTL, FR3, TF1, et Antenne 2, où il revient finalement en 1986.

Il débute alors l’émission La Marche du siècle l’année suivante, l’a accueilli et produit jusqu’en 1994. La qualité de ses débats et des conversations qu’ils ont suscités est toujours citée en exemple de La Marche du siècle.

Cavada a été député de la région du sud-ouest de la France et a appartenu à l’Union pour la démocratie française, qui était une composante de l’Alliance des libéraux et des démocrates pour l’Europe.

Outre ses fonctions de suppléant à la commission des affaires économiques et monétaires, il a présidé la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures.

En plus de son travail en commission, Cavada a été membre de la délégation du Parlement à la commission parlementaire mixte UE-Roumanie de 2004 à 2009. En plus de cela, il a siégé au comité consultatif sur la conduite des députés au Parlement européen de 2014 à 2019.

Il s’est présenté aux élections dans le Val-de-Marne en 2007 et a perdu dignement. Malgré cela, sa campagne de 2008 pour les municipales de Paris dans le 12e arrondissement, qu’il a menée avec la ministre UMP Christine Lagarde et qui a été stimulée par une dispute avec le futur Modem.

Mathieu Cavada Parents

est largement oubliée. Au Conseil de Paris, il restera au total 18 mois. Jean-Marie Cavada a été nommé troisième député européen le plus important en 2011 après avoir été réélu au Parlement européen en 2009 sous le label Nouveau Centre et sur la liste de Michel Barnier et Rachida Dati.

Son propre parti, l’Alliance civique pour la démocratie en Euro

pe, a été fondé après la création du MoDem pour remplacer l’Union pour la démocratie française. Lors de l’élection du Parlement européen en 2009, il a terminé troisième sur la liste de la majorité présidentielle qualifiée de Nouveau Centre. Il a soutenu les libéraux démocrates en Europe et sa plate-forme.

Cavada a proposé de limiter la liberté de panorama dans tous les pays de l’UE en 2015, affirmant que cela protégerait “un secteur de la culture et de l’innovation européennes” en réduisant l’influence des “monopoles américains tels que Facebook et même Wikimedia”. Le Parlement européen a rejeté l’idée.

Pour les bâtiments et parfois les sculptures et autres œuvres d’art situés en permanence dans un lieu public, la disposition relative à la « liberté de panorama.

dans les lois sur le droit d’auteur de diverses juridictions permet la prise de photographies et de séquences vidéo et la création d’autres images sans enfreindre les droits d’auteur qui pourraient autrement subsister sur ces œuvres, et la publication de ces images.

Le droit du titulaire du droit d’auteur d’intenter une action en violation du droit d’auteur contre les créateurs et les distributeurs de ces photographies est limité par les lois sur la liberté de panorama ou la jurisprudence.

Cependant, la règle habituelle selon laquelle seul le titulaire du droit d’auteur peut approuver la production et la diffusion d’œuvres dérivées contient une exception. Le terme original pour cela était le mot allemand “Panoramafreiheit”, dont notre expression a été adaptée.

En tant que l’une des sept institutions de l’UE et l’un de ses deux organes législatifs, le Parlement européen (PE) joue un rôle crucial dans l’élaboration de la politique de l’UE.

Il approuve la législation européenne avec le Conseil de l’Union européenne sur proposition de la Commission européenne.

Au total, il y a 705 législateurs au parlement (députés). En 2009, ses 375 millions d’électeurs éligibles en faisaient le deuxième plus grand électorat démocratique du monde, après le Parlement indien.

Depuis 1979, tous les cinq ans, les citoyens de l’UE utilisent le suffrage universel pour élire directement leur Parlement. Jusqu’en 2019, la participation électorale aux élections législatives avait chuté à chaque cycle après 1979 d’une moyenne de huit points de pourcentage.

En 2019, il a dépassé 50 % pour la première fois depuis 1994. À l’exception de Malte et de l’Autriche et de la Grèce l’âge de voter ross l’Union européenne a 18 ans.

Bien que le Parlement européen et le Conseil aient tous deux un pouvoir législatif, le Parlement européen n’a pas le droit d’initiative comme la plupart des parlements nationaux des États membres en ont; le droit d’initiative est plutôt réservé exclusivement à la Commission européenne.

Le Parlement européen est à égalité avec le Conseil en termes d’autorité législative et budgétaire, et est donc considéré comme la “première institution” de l’Union européenne .

Il a également son mot à dire dans les dépenses de l’UE. La Commission européenne, le département exécutif de l’UE, est responsable en dernier ressort devant le Parlement européen.

En particulier, le Parlement a le pouvoir d’approuver ou de rejeter le choix du Conseil européen pour le président de la Commission et doit également approuver la nomination de l’ensemble de la Commission. Par la suite, il peut adopter une motion de censure pour contraindre la Commission actuelle à se retirer.

Au Parlement européen, le groupe politique libéral-centriste[4][5] de 2004 à 2019 était le groupe de l’Alliance des libéraux et des démocrates pour l’Europe. Les personnes impliquées étaient des députés européens de deux partis politiques européens différents : le parti Alliance des libéraux et démocrates pour l’Europe et le parti démocrate européen.

Officieusement, le groupe ALDE a ses racines dans la première réunion de l’Assemblée commune de la Communauté européenne du charbon et de l’acier, qui a eu lieu en septembre 1952 et a été le précurseur de l’actuel Parlement européen.

Mathieu Cavada Parents
Mathieu Cavada Parents

Initialement formée en tant qu’organisation libérale, elle s’est développée pour intégrer les coutumes de chaque nouveau membre de l’Union et a finalement adopté le nom qu’elle porte désormais. Avant lui, il y avait le groupe du Parti européen des libéraux, démocrates et réformateurs (ELDR).