Leïla Slimani Mari – Lela Slimani est une journaliste et écrivain franco-marocaine. Elle est née le 3 octobre 1981 à Rabat, au Maroc, et ses parents sont marocains et français. Elle a notamment reçu le prix Goncourt en 2016 pour son deuxième roman, intitulé Chanson douce.

Leïla Slimani Mari
Leïla Slimani Mari

Lela Slimani, lauréate du prix Goncourt et militante de la francophonie, est une romancière franco-marocaine qui a élu domicile à Lisbonne avec son mari et ses enfants.

Leila Slimani, soulagée d’arriver à l’heure, fume la première d’une série de cigarettes gourmandes avant de raconter sa mésaventure dans un Uber. Après deux tentatives infructueuses, elle a renoncé à obtenir un permis de conduire.

La porte s’est ouverte trop rapidement, provoquant la collision d’un cyclomoteur. Le conducteur du cyclomoteur est indemne et tente de la consoler.

Elle était fautive et bégayait alors qu’elle essayait de communiquer dans les quelques mots de portugais que son professeur particulier lui avait appris pendant deux heures via Zoom tous les deux jours.

Ecole franco-portugaise

Le brillant élève poursuit : “Son conjoint, Antoine d’Engremont, s’exprime bien”, ajoutant qu’il s’étonne d’être, pour une fois, à la traîne. Corrigez-la en lui disant que leurs enfants, qui ont 11 et 4 ans, sont inscrits dans une école franco-portugaise.

Après avoir obtenu son bac en 1999 au lycée français Descartes de Rabat, elle s’installe à Paris afin de poursuivre sa scolarité au lycée Fénelon 12 en classes préparatoires littéraires.

Après cela, elle a obtenu son diplôme d’études politiques à l’Institut d’études politiques de Paris 13, 14. Après avoir acquis une expérience d’actrice, elle a pris la décision de terminer ses études à l’ESCP Europe et de suivre une formation.

dans les médias là-bas à la place. Durant cette période, elle a l’occasion de rencontrer Christophe Barbier, qui est alors parrain de sa classe et lui propose un enseignement à L’Express 2.

Enfin, en 2008, elle est engagée comme rédactrice en chef pour la publication Jeune Afrique 15, où elle couvre des sujets liés à l’Afrique du Nord 16.

En 2012, elle donne sa démission en tant que membre de l’équipe éditoriale de Jeune Afrique afin qu’elle puisse se concentrer sur son écriture littéraire tout en continuant à travailler en tant que pigiste pour le journal 17.

Leïla Slimani Mari
Leïla Slimani Mari

Son roman Chanson douce, qui raconte l’histoire d’une nounou effrayante responsable du double meurtre d’un gamin, a choqué plus d’un lecteur.

Il dépeint l’histoire d’une tragédie contemporaine qui met l’accent sur les défis de l’équilibre entre une vie familiale et une vie professionnelle.

Une histoire qui explore les concepts d’amour et d’éducation, de domination et d’argent, d’apparences et de préjugés, et plus encore, et qui illustre le style d’écriture incisif de Lela Slimani à la manière de la poésie noire.

Leila Slimani est la fille d’un père banquier et d’une mère médecin. Elle est née le 3 octobre 1981 dans la ville de Meknès au Maroc.

Après avoir terminé ses études secondaires au lycée français Descartes de Rabat et obtenu son baccalauréat, elle se rend à Paris pour s’inscrire en classe préparatoire littéraire afin de poursuivre ses études.

L’auteure franco-marocaine a reçu le prix Goncourt en 2016 pour son deuxième roman, Chanson douce. Le livre a été traduit en 40 langues différentes et s’est vendu à 600 000 exemplaires. Emmanuel Macron a nommé l’auteur au poste de représentant personnel de la Francophonie en novembre 2017.

Son premier roman, intitulé Dans le jardin de l’ogre, est sorti la même année en 2014. Le sujet et le style d’écriture ont été salués par les critiques, et comme en conséquence, le livre a été choisi comme l’un des cinq meilleurs prétendants au prix Flore en 2014 20.

Chant douce

Son deuxième ouvrage, “Chant douce”, publié en 2016, a reçu les prix Goncourt 21 et 22.Le 6 novembre 2017, elle est nommée représentante personnelle du président Emmanuel Macron pour la Francophonie.

Cette nomination l’a qualifiée pour un siège au Conseil permanent de l’Organisation internationale de la Francophonie, qui est composé des membres 23, 24.

Elle est actuellement présidente du Prix du livre Inter en 2018, et elle est également membre du jury du Festival du cinéma américain qui se tient à Deauville en 2018.