Léa Salamé Enceinte – La journaliste française Hala Salamé est née au Liban et est également connue sous son pseudonyme français, Léa Salamé.Lors de la saison 2016 de France Inter dans le 7-9, Nathalie Kosciusko-Morizet est apparue comme l’invitée de Léa Salamé.

Léa Salamé Enceinte
Léa Salamé Enceinte

L’homme politique s’est trompé en venant confirmer les propos de François Fillon concernant la discrimination à l’emploi qu’elle a subie du fait de sa grossesse ; la raison de la discrimination dans l’emploi était à cause de François Fillon.

Nathalie Kosciusko-Morizet a divulgué beaucoup plus d’informations que prévu. Après avoir été invitée par Léa Salamé à intervenir sur France Inter entre septembre et novembre 2016, la députée s’est d’abord référée aux déclarations de François Fillon.

Cette dernière, qui était alors Premier ministre, l’a informé qu’en raison de sa grossesse, il ne pourrait pas occuper un poste ministériel. Des propos que l’homme politique a réaffirmés en direct, rapportés par le journaliste 20 minutes après. Cependant, ce n’est pas la conclusion de ce conte…

Nathalie Kosciusko-Morizet a continué d’aborder le sujet tout en étant très irritée par la réflexion, qui n’est rien d’autre que de la discrimination au travail.

l’élite Politique

Elle a expliqué sous une forme rassemblée que “ce n’est pas spécifique à François Fillon, et d’ailleurs ce n’est pas spécifique, hélas, à l’élite politique”. “

Ce n’est pas spécifique à François Fillon” Juste avant d’ajouter, “C’est un problème qui traverse toute la société française, et c’est un problème de perspective.”

Jusqu’au point où l’on dit à outrance l’énoncé suivant : “et vous le savez bien, puisque c’est votre état actuellement, c’est une question de regard sur la femme enceinte.” Cependant, il y avait un problème mineur dans la mesure où Léa Salamé n’avait pas encore déclaré sa grossesse.

Nathalie Kosciusko-Morizet a bien fait une apparition sur le plateau de France Inter, où la journaliste était présente. En réponse à la question de Léa Salamé, la candidate qui n’a pas remporté la primaire de la droite est revenue sur ses dernières vues.

François Fillon, Premier ministre de Nicolas Sarkozy, a un jour averti Mme. Sarkozy, “Tu ne seras pas ministre parce que tu es enceinte.” Puis, tout en s’adressant au micro de Léa Salamé, elle explique : J’ai vécu deux changements parce que j’ai deux enfants et deux grossesses.

Donc, ce n’est pas propre à François Fillon, et plus tragique encore, ce n’est pas propre à l’élite politique dans son ensemble. C’est un problème que l’on retrouve dans toute la société française.

Parce que c’est actuellement votre cas, vous avez conscience que cela relève de votre apparence. Le problème réside dans le fait que vous regardez la femme enceinte.

Léa Salamé Enceinte
Léa Salamé Enceinte

L’été dernier, Léa Salamé s’est confiée à “Grazia” sur les défis d’équilibrer sa vie personnelle et professionnelle. “Dans le monde d’aujourd’hui, peu importe ce que vous faites dans la vie, vous atteignez le sommet de votre vie professionnelle entre 33 et 43 ans.”

Cependant, c’est aussi l’endroit où vous donnez naissance à vos enfants. Qu’est-ce que cela signifie: que vous devez choisir une option plutôt qu’une autre.

Nathalie Loiseau, actuellement directrice de l’ENA, est l’auteur d’un livre intitulé “Tout choisir”. On pourrait dire ça, mais ce n’est pas toujours aussi simple. La protection de sa vie privée devrait être une priorité absolue.

En août 2014, Salamé succède à Natacha Polony dans le duo de commentateurs qu’elle avait formé avec Aymeric Caron puis avec Yann Moix pour l’émission de Laurent Ruquier, On n’est pas couché, diffusée sur France 2 et animée par Laurent Ruquier.

Auparavant, Salamé avait travaillé avec Aymeric Caron et Yann Moix. En mai 2016, elle a annoncé qu’elle quitterait son poste pour co-animer une émission politique avec David Pujadas à partir de septembre de la même année, en conjonction avec l’élection à la présidence de la France en 2017.

Le premier enfant que Léa Salamé et Raphael Glucksmann ont mis au monde est né en mars 2017, en plein milieu de la folie qu’était l’élection présidentielle.

France 2

Cependant, après la naissance de son fils Gabriel, la figure de France 2 a décidé d’écourter son congé maternité et de reprendre rapidement ses rôles à la télévision et à la radio, comme elle l’a révélé dans un podcast.

J’ai accouché en pleine campagne, et il m’a fallu trois semaines et demie pour reprendre les ondes après mon congé maternité. Quitte à dire un mensonge, j’ai fait tout ce qu’il fallait pour faire partie de la campagne présidentielle.

Je voulais vraiment le faire, mais nous étions encore à un mois du vote Dans un sens logique, il m’était impossible de revenir en arrière”, a-t-elle donné sa parole.