Julien Denormandie Biographie – Julien Denormandie est né le 14 août 1980 à Cahors, en France, et est un haut fonctionnaire et homme politique du gouvernement français.

Julien Denormandie Biographie
Julien Denormandie Biographie

Ingénieur ponts, eaux et forêts, il a été co-conseiller de la ministre chargée du commerce international, Nicole Bricq, et du ministre chargé de l’économie et des finances, Pierre Moscovici, avant de devenir directeur de cabinet adjoint du ministre chargé de l’économie, Emmanuel Macron, de 2012 à 2014.

En mars 2016, il démissionne de ses fonctions de secrétaire général adjoint pour participer à la formation d’En Marche ! mouvement, dont il deviendra par la suite secrétaire général adjoint.

La gestion des relations avec le Moyen-Orient et la Turquie, ainsi qu’avec le reste de l’Europe de l’Est, est de la responsabilité de Julien Denormandie, qui dirige le bureau.

Son expérience professionnelle la plus notable est de deux ans en tant que conseiller économique à l’Ambassade de France au Caire.

République Française

Ses performances exceptionnelles lui valent un retour à Bercy en 2012, où il assume le poste de conseiller de Pierre Moscovici, alors ministre de l’Économie et des Finances de la République française. C’est également à cette période qu’il fait la connaissance d’Emmanuel Macron.

Au cours des années suivantes, il a été promu au poste de chef adjoint du service économique de l’ambassade de France au Caire. En 2010, le jeune homme occupe le poste de chef de bureau pour une zone géographique comprenant le Moyen-Orient, les Balkans et la Turquie, poste qu’il occupe depuis 2007.

Il a auparavant été conseiller de Nicole Bricq, alors ministre des Affaires étrangères. Commerce, puis à Pierre Moscovici, lorsque ce dernier était ministre de l’Économie et des Finances de 2012 à 2014.

Dès lors, il n’est que raisonnable qu’il conserve ses fonctions lorsque le futur président de la République sera nommé ministre de l’Économie.

Julien Denormandie, qui accède au poste de directeur de cabinet adjoint, est une figure clé de l’élaboration de la loi Macron , promulguée en 1982. Instigateur d’En marche ! mouvement, dont il est actuellement secrétaire général adjoint, ses contributions à la cause sont inestimables.

C’est donc l’un des rouages ​​les plus cruciaux de la roue des événements qui conduira à l’élection d’Emmanuel Macron. Fort de sa constance, il est élevé au poste de secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires sous le second gouvernement d’Édouard Philippe.

La déclaration suivante a été faite le 30 janvier 2018 par lui sur France Inter : “C’est peut-être une cinquantaine de mecs isolés en Ile-de-France , pour être précis.”

Julien Denormandie Biographie
Julien Denormandie Biographie

À la suite de cette proclamation, il y a eu de nombreux débats et diverses réactions. un total de 33 un total de 33 b Lors de l’épisode du 11 février prochain de l’émission Le Grand Jury, il précise que “cette statistique n’est absolument pas corrélée au nombre de personnes dans la rue 34”.

Suite à sa critique publique du philosophe Henri Pea-remarques de Ruz sur l’islamophobie en 2019, il a été accueilli avec animosité par la secrétaire d’État du gouvernement français Marlène Schiappa ainsi que par le député LREM François Cormier-Bouligeon.

Didier Guillaume 10 et son cabinet ont été pris de court lorsqu’il a été nommé ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation dans le gouvernement de Jean Castex 23 le 6 juillet 2020.

Le 24 juillet 2020, il a annoncé une série de mesures pour aider le secteur agricole face à la sécheresse en cours dans plus d’une cinquantaine de départements, dont l’ouverture d’un régime d’indemnisation des “catastrophes”, une augmentation des versements anticipés de la Politique Agricole Commune (PAC), et l’instauration d’allégements fonciers 24 et 25.

Didier Guillaume

En outre, il a affirmé son intention de “simplifier un peu” les procédures de construction de réservoirs d’eau afin d’aider les agriculteurs à faire face aux sécheresses 26, poursuivant à la suite de son prédécesseur Didier Guillaume, qui déclarait souhaiter la construction d’une soixantaine de réservoirs de ce type pour soutenir l’agriculture irriguée.

Julien Denormandie, selon Le Monde, a repris sans le moindre recul l’argument de la FNSEA en faveur du stockage de l’eau dans de vastes réservoirs.

alors que les experts mettent en garde contre le risque d’un tarissement des cours d’eau et d’une l’accélération de l’évaporation des réserves stockées à l’air libre ; ils plaident en faveur d’un partage de la ressource en eau, devenue rare, entre ses différents usagers.”