Johanna Le Pape – Championne du monde des arts sucrés et chef pâtissière spécialisée dans la santé et le bien-être, Johanna LePape s’engage à éviter le gaspillage, à atteindre une nutrition optimale et à créer des pâtisseries exquises.

Johanna Le Pape
Johanna Le Pape

Sa vie professionnelle débute en 2012 à l’hôtel cinq étoiles Lutetia à Paris, et en 2013, elle intègre l’équipe du Meurice Palace sous la direction de Cédric Grolet et Maxime Frédéric.

Johanna Le Pape a pris la décision de déménager en Australie à l’âge de 21 ans et avait le cerveau plein de rêves. Elle a quitté la France pour le pays d’en bas. “Pas seulement pour améliorer mes compétences en anglais, mais aussi pour élargir mes horizons”, explique-t-elle.

C’est là qu’elle est entrée, presque par accident, dans une pâtisserie française et est finalement devenue la gérante de cet établissement. Mais la cuisine était l’endroit où elle passait le plus de temps.

Dès sa descente d’avion en France, elle sait sans l’ombre d’un doute qu’une carrière dans la pâtisserie l’attend. En conséquence, elle a décidé d’arrêter de travailler pour son baccalauréat afin de pouvoir se concentrer entièrement sur la poursuite de ses intérêts.

Influence émotionnelle

Se remémorant sa vie, Johanna Le Pape déclare : “J’ai réalisé que c’était la seule chose qui m’enthousiasmait vraiment.” “J’apprécie l’opportunité d’avoir une influence émotionnelle sur les gens ainsi que sur le côté esthétique de la pâtisserie”, a-t-elle déclaré. “La métamorphose des ingrédients est aussi quelque chose que je trouve agréable.”

En 2011, elle entame une formation professionnelle en CAP Pâtisserie à Marseille. Neuf mois plus tard, elle s’inscrit à l’école d’Alain Ducasse pour une formation de deux mois, durant laquelle elle se spécialise en pâtisserie de luxe.

Elle débute sa carrière à Colombes, où elle travaille avec Stéphane Dassier. Par la suite, elle a commencé à travailler dans les cuisines de l’hôtel cinq étoiles Lutetia à Paris, d’abord comme commis puis comme demi-chef.

Johanna Le Pape, championne de la Coupe du Monde des Arts de la Confiserie en 2014, est également Chef Pâtissière et consultante. Son objectif principal est de diffuser son idée sur une alimentation saine dans le monde entier.

Johanna Le Pape
Johanna Le Pape

Elle collabore avec des entreprises au développement de leurs innovations alimentaires et étudie des méthodes permettant de rendre ses créations plus saines et plus respectueuses de l’environnement. Elle est persuadée que plaisir gourmand et santé peuvent coexister.

En 2015, elle réalise une ligne complète pour le chocolatier Les marquis de Ladurée.Johanna LePape conseille les entreprises sur le développement de produits bien-être depuis 2016, et elle enseigne également les techniques de la pâtisserie française dans des écoles culinaires internationales depuis la même année.

Sur le ring, elle affiche également un sérieux palmarès de services : dix ans de basket en tant que capitaine d’équipe, des années de boxe française en équipe, avec trois podiums du Championnat de France à son actif.

Dans la pratique, elle démontre également un sérieux dossier de service. Aujourd’hui, elle considère l’activité physique “non pas comme un moyen de modeler le corps mais comme un moyen de lâcher prise”.

Elle continue de faire ses gammes, de travailler ses appuis et ses coups malgré le fait qu’elle n’ait jamais vraiment mis ses gants. Tant de choses jouent en faveur de cette pâtissière qui n’est pas du tout à bout de souffle.

Physiques et Sportives

Avant que Johanna ne remporte le championnat du monde, elle devait devenir professeur d’éducation physique. Elle obtient un bac scientifique et suit un cours axé sur les sciences et techniques de diverses activités physiques et sportives.

Le second tome est un voyage d’excellence à travers les grandes maisons parisiennes, dont l’hôtel Lutetia, l’hôtel Meurice, Ladurée… En 2016, Johanna Le Pape se lance à son compte en tant que chef consultante après avoir travaillé dans l’industrie.

Après cela, elle s’est lancée dans un long voyage de connaissance de soi et d’éducation autour du concept d’engagement engagé. Nutrition, fruits de saison, quelques pistes de réflexion sur l’index glycémique… Ses créations, qui allient l’esthétique au bienfaisant et l’excellent au sain, sont très vite devenues une aubaine.