Jean Pascal Zadi Taille – François Jean-Pascal Zadi, né le 22 août 1980 à Bondy, est un réalisateur, acteur, cinéaste, producteur et rappeur français primé. Dans un premier temps, il fait ses débuts dans l’industrie de la musique en tant que membre du groupe La Cellule.

Jean Pascal Zadi Taille
Jean Pascal Zadi Taille

Jean-Pascal Zadi est un homme qui ne porte pas de chaussettes. Le film Simply Black, qui sort en salles le mercredi 8 juillet, est réalisé par son ami John Wax, qui dit : “Mais ses pieds ne puent pas”.

Il a même été “affiché” sur les réseaux sociaux par le rappeur Booba, impressionné par son manque de créativité. Un soir, alors qu’il revenait de la radio sur son vélo, Booba le remarqua par la vitre de sa voiture et lui cria, sans comprendre de qui il parlait :

“Alors Mamadou, tu ne portes pas de chaussettes”, pensa-t-il. Et puis téléchargez les images sur son histoire Instagram. Au bout d’un moment, il a commencé à recevoir une rafale de SMS l’informant que Booba avait eu une mésentente avec lui”, se souvient Amelle Zad, animatrice à la radio Le Mouv’, où travaille également Jean-Pascal Zadi.

Trait Distinctif

Le rappeur pourrait Je n’observe pas l’autre trait distinctif de l’acteur-scénariste-réalisateur, qui était son physique, puisqu’il était dans son véhicule, un grand noir d’1,93 mètre avec des dents “qui ressemblent à des morceaux de sucre, tellement saillantes”.

qu’il ne peut pas les faire entrer”, comme l’actrice Claudia Tagbo les décrit dans l’une des scènes d’ouverture du film

La capacité d’acteur de cinéma de Jean-Pascal Zadi est reconnue depuis 2017, notamment lorsqu’il a interprété le rôle de Pink Kalash dans Coexister de Fabrice Éboué.

Dans les milieux du cinéma et du théâtre, l’acteur, qui travaille comme scénariste et réalisateur depuis 2005, était connu, mais il était aussi acteur. Des halls aux bacs, documentaire sur la culture rap française qu’il a réalisé en 2006, est une œuvre dont il est particulièrement fier.

En 2010, il réalise son deuxième long métrage, African Gangster, publié en vidéo et interprété par Alpha 5.20 et vendu à plus de 10 000 exemplaires à ce jour.

En 2011, Zadi réalise et produit le film Sans pudeur ni moral avec sa nouvelle société Douze Fingers Production, réalisé avec seulement 5 000 € 2,9 de financement. Il s’est entouré d’interprètes non professionnels Kody et Sercom , ainsi que d’Yves Galé et Lotfi Labidi, entre autres.

Jean Pascal Zadi Taille
Jean Pascal Zadi Taille

Bastos à crédit est son premier roman, qui a été publié en juin 2014 et suit les aventures d’un anti-héros de banlieue qui rassemble des idées de galère pour l’émission télévisée 24 heures 10.

En partenariat avec la marque Tealer, il a créé des images pour son livre , qui est édité par Izarts 11. A l’occasion de la parution du livre, un clip vidéo est réalisé, avec la musique composée par l’ensemble MZ Cramé.

En 2012, il se rend en Côte d’Ivoire avec le groupe Magic System pour tourner un documentaire sur le groupe, qui organise un festival de musique alors que le pays se remet encore d’une guerre qui vient de se terminer.

En Côte d’Ivoire, le documentaire African Dream est diffusé sur D17 et sur la chaîne RTI, qui est en français. Sur Canal+, Jean-Pascal Zadi intègre en 2013 l’équipe d’Avant du Grand Journal dirigée par Thomas Thouroude. Sa chronique, , est une chronique qu’il propose et produit.

Chaque semaine, Jean-Pascal donne l’opportunité à des jeunes issus des milieux populaires de s’exprimer sur des sujets d’actualité dans cette brève émission diffusée tous les jours.

Grand Journal’s Avant

Au sein de l’équipe Avant du Grand Journal lors de son renouvellement pour la saison suivante, Jean-Pascal participe à une série pastille intitulée “Les bayes de JP” dans laquelle il campe un journaliste une fois par semaine.

Sa chronique sur la radio Mouv’ en 2015 a suscité la polémique lorsqu’il a mis l’affaire des rôles de Dominique Strauss-fine Kahn sur le même plan que les tournants de la banlieue 12.

Il a ensuite été viré de la station. Depuis avril 2018, il co-anime sur Mouv’ avec Tanguy Blum et Amelle Zaid l’émission “Débattle”, qui permet aux jeunes de s’exprimer tous les soirs et aborde tous les sujets de société sans tabous mais avec respect.