Edouard bergeon taille: Edouard Bergeon, né le 29 septembre 19821, est un journaliste et réalisateur français. Édouard Bergeon a grandi dans une ferme près de Poitiers. Suite au suicide de son père, il a seize ans et se retrouve seul dans une ferme avec sa mère et sa sœur.

Bac S en poche, il alterne les métiers de la ferme, la vente en jardinerie et les courses de vélo. Édouard Bergeon débute sa carrière de journaliste à France Poitou-Charentes trois ans plus tard, avant de rejoindre la rédaction nationale France au service société.

En 2012, il réalise Les fils de la terre, un documentaire sur les suicides de paysans français. Son premier long métrage, Au nom de la terre, est sorti en 2019 et met en vedette Guillaume Canet, Veerle Baetens, Anthony Bajon et Rufus. Le film suit son parcours ainsi que les parcours des membres de sa famille, notamment son père.

Edouard bergeon taille
Edouard bergeon taille

En 2020, Édouard Bergeon lance CultivonsNous.tv, une chaîne de télévision en ligne dédiée à l’agriculture. “Je suis fils d’agriculteur ; j’ai grandi dans une ferme et mon moyen de transport a toujours été le vélo, que j’utilise pour me déplacer dans les champs, entre les fermes, à la piscine et pour voir mes amis.

Tous les membres de la famille pratiquaient des sports comme la course à pied et le cyclisme. Ce que j’ai toujours aimé à propos du vélo, c’est que vous pouvez avoir tout le monde derrière vous et avoir toujours le sourire aux lèvres. Le vélo c’est libérateur, ça rend heureux, c’est une carte postale du vélo. Les soirées d’été, les routes de campagne, la douceur de l’air, et les odeurs… Par contre, quand je redémarre, je déteste être “piégé” sur la route !”

Son premier long métrage « Au nom de la Terre », en tant que journaliste et cinéaste, est sorti en début d’année ! De plus, il a été nommé aux César 2020 dans trois catégories différentes !

Edouard, Bergeon et sa soeur; Bien qu’aucune information ne soit disponible sur la sœur d’Edouard Bergeon, vous pouvez en savoir plus sur cette personne en visitant cette page Wikipedia.

Suite au suicide de son père dans les bras de sa mère d’une terrible tristesse, Édouard Bergeon se retrouve à l’âge de seize ans à la tête de la ferme familiale en Poitevin.

Edouard bergeon taille

Le fils de la terre, un documentaire qu’il a réalisé en 2012, se concentre sur le taux élevé de suicide chez les paysans de la France rurale. Un autre s’enrôle chaque jour, étouffé par la nécessité de moderniser sa technologie et accablé par les dettes, le laissant sans réserves financières en cas de calamités catastrophiques détruisant ses bâtiments, ses récoltes et son bétail.

Son premier long métrage, Au nom de la Terre (en salles le vendredi 31 juillet), revient sur le périlleux voyage d’Édouard Bergeon. Dans ce film sur la mécanique d’un cauchemar, Guillaume Canet joue le père, et Veerle Baetens joue la mère.

“J’ai fait Fils de la Terre entre 28 et 29 ans”, a déclaré le réalisateur du film. Le producteur Christophe Rossignol m’a approché il y a cinq ans pour coproduire avec moi un film sur l’agriculture des années 1990. Son père travaille comme agriculteur.

Guillaume Canet a participé à une rediffusion de mon documentaire. Lui et Rossignol ont parlé de lui réalisant le film. Il avait l’âge parfait pour le personnage de mon père à l’époque, connaissait bien le médium et ferait un rôle principal fantastique …

S’il déprime, il suivra les traces des agriculteurs français qui ont quitté leur emploi pour rejoindre la résistance. Bergeon a choisi d’observer leur mort pendant plus de 40 ans parce qu’il pensait que le taux de suicide actuel était inacceptable.

C’est un récit très détaillé. Dans “Au nom de la Terre”, Guillaume Canet, Veerle Baetens, Rufus et Anthony Bajon incarnent Edouard adolescent.

Edouard bergeon taille

Les événements sont racontés par Edouard Bergeon. Le protagoniste, Pierre, est basé sur le père du cinéaste, un agriculteur. L’interprétation est assurée par Guillaume Canet. “C’est basé sur mon expérience personnelle”, explique le réalisateur. Du côté de ma mère comme de mon père, je suis issu d’une longue lignée de paysans, fils et petits-enfants de paysans.

Mon père, Christian Bergeon, a commencé sa carrière agricole en 1979 avec une énergie débordante et un amour du travail acharné. Ils ont travaillé sans relâche avec ma mère pour s’assurer que ma sœur et moi vivions dans la ferme familiale. “Au nom de la terre” relate le développement agricole d’une famille sur quatre décennies.

Edouard bergeon taille

1 mètre et 82