Christine dugoin-clément wikipedia

Christine dugoin-clément wikipedia: Xavier Dugoin a été député de la deuxième circonscription de l’Essonne de 1986 à 1995, conseiller général et président du conseil général de l’Essonne de 1988 à 1998, maire de Mennecy de 1989 à 2001 et sénateur de l’Essonne à partir de 1995. jusqu’en 2001. Tous ces postes ont été occupés par Xavier Dugoin. En 2008, il a été élu au poste de maire de Mennecy, et il a occupé ce poste jusqu’à sa démission en 2011.

Christine dugoin-clément wikipedia

L’élection qui a suivi a abouti à la sélection de son fils, Jean-Philippe Dugoin-Clément, pour lui succéder dans ce rôle. l’annonce de son retour en politique et de sa candidature aux élections départementales a eu lieu le 6 novembre 2014 ; néanmoins, son parti n’obtient que 10 % des suffrages lors de l’élection du 22 mars 2015, le plaçant à la cinquième place derrière le Front national, l’UMP, le PS et le Front de gauche.

Christine Dugoin-Clément, en sa qualité d’auteur, a récemment mis en lumière la question du retrait de l’armée russe de la zone au nord de Kyiv dans un article qu’elle a écrit. Dans l’article, qui s’intéresse principalement à la situation actuelle en Russie et en Ukraine, elle a exprimé une position ferme.

Elle a déclaré qu’une grande partie des territoires désinvestis avait été minée et que la “retraite” russe s’était accompagnée de sinistres découvertes. Par exemple, dans la ville de Boutcha, située au nord-est de Kyiv, de nombreux corps de civils abattus ont été découverts, dont certains avaient les mains liées dans le dos.

Christine dugoin-clément wikipedia

Christine Dugoin-Clément est chercheuse affiliée à la chaire “risques” du Laboratoire de Recherche IAE de Paris – Sorbonne Business School, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et au Centre de Recherche des Ecoles Cotquidan (CREC), notamment avec la recherche chaire « cyber » et au CREOGN (Centre de Recherche de l’Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale). Elle travaille également au CREOGN (Centre de Recherche de l’Ecole Nationale Supérieure (CREOGN).

Son travail est principalement axé sur l’Ukraine, la défense, le cyber et l’influence. Il est ancien auditeur de l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) et travaille actuellement comme analyste géopolitique pour le think tank CAPEurope.

Elle a obtenu son doctorat en sciences de gestion à l’IAE de Paris, rattaché à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent principalement sur les questions d’influence, de guerre informationnelle et d'”intelligence économique”.