Caroline Cayeux Mari | Caroline Cayeux, maire des Républicains et divers droit de Beauvais, est née le 1er novembre 1948 à Paris.Après avoir été maire de Beauvais pendant 21 ans, Caroline Cayeux est nommée ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales, sous la direction de deux ministres :

Caroline Cayeux Mari
Caroline Cayeux Mari

Christophe Béchu pour la transition écologique et la cohésion territoriale et Gérald Darmanin pour l’intérieur et l’outre-mer.

Une consécration est faite pour l’homme politique de 73 ans à la longue carrière politique. Être nommé Ministre Délégué aux Collectivités Territoriales est un grand honneur.

Cette expression de confiance m’élève et m’oblige. Je suis conscient de la valeur de nos territoires pour la nation. Dans l’intérêt des habitants et des élus locaux, je les protégerai avec zèle, a-t-elle déclaré sur Twitter.

Depuis le 19 juin 2014, elle est présidente de la Fédération des villes de France, et depuis le 1er janvier 2020, elle est présidente de l’Agence nationale pour la cohésion des territoires.

Elle est nommée ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales le 4 juillet 2022, par la seconde administration Élisabeth Borne.

L’ancienne maire LR de Beauvais décroche son premier poste ministériel en servant dans l’administration d’Elisabeth Borne.

Son récent ralliement a porté ses fruits. Caroline Cayeux, qui a passé plus de quarante ans à s’insérer dans le RPR, l’UMP, et enfin les Républicains, rejoint désormais l’administration d’Élisabeth Borne en tant que ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales.

Il y a quatre ans, Caroline Cayeux était sur le point d’obtenir la majorité. sous la direction de Gérald Darmanin et Christophe Béchu, deux ministres à plein temps.

Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, a été battue aux législatives ; en conséquence, elle retrouve une partie de son portefeuille.

Elle a décidé de ne pas prolonger son adhésion à LR pour 2018. Elle est maire de Beauvais depuis 2001. Elle s’est ensuite imposée aux élections municipales de 2020 avec l’aide de LREM, obtenant 50,75 % des suffrages.

Secrétaire d’État aux Affaires européennes

Caroline Cayeux, ancienne sénatrice de l’Oise , n’avait jamais été ministre auparavant. Elle avait cependant auparavant travaillé pour Yvon Bourges, secrétaire d’État aux Affaires européennes sous la présidence de Georges Pompidou, de 1970 à 1972.

Cette Française, aujourd’hui âgée de 73 ans, a participé à plusieurs opérations de remorquage et de boxe pour la campagne d’Emmanuel Macron, “jusqu’à la toute fin de la campagne”.

Elle et son rival PS au conseil municipal, Medhi Rahoui, ont cosigné une plateforme après le premier tour exhortant Emmanuel Macron à voter pour battre Marine Le Pen.

Lors de la création de cette intercommunalité en 2004, elle est élue présidente de la communauté d’agglomération du Beauvaisis.

En tant que candidate de l’UMP 12 à sa propre succession en 2008, elle a battu Sylvie Houssin du Parti socialiste avec 58 % des voix et a été réélue à la tête de la communauté urbaine.

Elle prend la tête de la région de l’Oise aux élections régionales de 2004 sur la liste UMP-UDF, dirigée par Gilles de Robien pour l’ensemble de la Picardie.

Caroline Cayeux a pu présider le groupe d’opposition et rejoindre le conseil régional de Picardie grâce à la perte et au départ de ce dernier. Elle s’est présentée aux élections sénatrices en septembre 2004 mais n’a pas été retenue malgré sa deuxième place sur la liste dirigée par Alain Vasselle.

Elle était tête de liste du parti en Picardie lors des élections régionales de 2010 13 en tant que candidate unique à la primaire UMP. Le leader socialiste sortant Claude Gewerc la bat.

Elle s’est classée deuxième sur le ticket de la majorité présidentielle de Philippe Marini, qui a obtenu 54,86% des voix, lors des élections sénatoriales de 2011. Le 25 septembre 2011, elle remporte l’élection sénatoriale de l’Oise.

Elle a soutenu François Fillon dans sa candidature à l’investiture républicaine à la présidence en 2016, une campagne dans laquelle elle a été sa représentante. Elle milite également au sein de la Force républicaine de François Fillon. Il est considéré par elle comme l’incarnation du « gaullisme social [qu’elle] a connu avec Philippe Séguin.

Conformément à la loi sur le cumul des mandats, elle a déclaré en juin 2017 qu’elle mettait fin à son mandat de sénatrice et se consacrait à sa ville natale.

Caroline Cayeux Mari
Caroline Cayeux Mari

Elle n’a pas réintégré les Républicains en 2018, et avec le soutien de La République en marche, elle a été réélue aux élections municipales de 2020 sous diverses étiquettes de droite 21 et 3.