Carole Grandjean Mari – Carole Grandjean est une femme politique française membre du parti La République en marche. Elle est née le 18 mai 1983 dans la ville de Suresnes.

Carole Grandjean Mari
Carole Grandjean Mari

Elle a été élue pour la première fois députée de la première circonscription de Meurthe-et-Moselle en 2017 puis réélue en 2022. Le 4 juillet 2022, elle a été nommée ministre déléguée à la Formation professionnelle et Formation par le second gouvernement dirigé par Elisabeth Borne.

Son principal collaborateur sera Olivier Dussopt, qui occupe le poste de ministre du travail, du plein emploi et de l’intégration.

Dans le nouveau gouvernement du Borne, la députée de Nancy, Carole Grandjean, a été nommée au poste de ministre déléguée chargée de l’Education et de la Formation professionnelle.

Carole Grandjean s’est contentée au téléphone d’un bref, « laissez-moi un message et je vous répondrai » avant de raccrocher dans l’urgence. Après l’annonce de cette nomination, elle est devenue difficilement joignable, rendant difficile d’entrer en contact avec elle. Incontestablement, le début d’une toute nouvelle existence.

Le député responsable du groupe LaREM du titre III de la loi d’avenir professionnel annonce : “J’ai apporté un amendement qui répond à un cas de fraude à la directive sur le travail détaché et qui touche plusieurs milliers de salariés.”

J’ai apporté un amendement qui répond à un cas de fraude à la directive sur le détachement et qui touche plusieurs milliers de salariés.”

Commission Des Affaires Sociales

Carole Grandjean est l’une des adjointes les plus prometteuses de la commission des affaires sociales, même si elle n’est pas la plus médiatisée des candidates à ce poste.

Myriam El Khomri, qui était ministre du Travail de François Hollande au moment de son élection à l’Assemblée en juin, lui a offert quelques mots d’encouragement, lui disant qu'”elle a beaucoup de talent et qu’elle ira loin”.

Cette ancienne responsable RH du groupe Elior, âgée de 35 ans, mère de deux enfants de 3 et 6 ans – et également par substitution des deux adolescents de son mari – est responsable du groupe LaREM.

aux côtés du rapporteur MoDem, du titre III de la loi d’avenir professionnel, qui est la plus consensuelle, consacrée au travail détaché, à l’égalité femmes-hommes, au handicap, à la gestion de la suspension des contrats dans la fonction publique.

Elle est mère de deux enfants de 3 et 6 ans, et aussi par substitutionElle a été élue députée au second tour des élections législatives de 2017 avec 56 % des voix, battant l’élu sortant du Parti socialiste Chaynese Khirouni 4.

Elle a été investie dans la première circonscription de Meurthe-et-Moselle par La République en Marche, parti dont elle est déléguée départementale.

Elle était la compagne de course de Laurent Hénart, qui a finalement échoué dans la course à sa propre succession à la mairie de Nancy lors des élections municipales de 2020, mais elle a tout de même été élue au conseil municipal 5.

Le 19 juin, Carole Grandjean est réélue députée de la première circonscription en Meurthe-et-Moselle. En 2017, elle est la première personne élue au poste de députée sous la bannière de La République en marche.

Elle est également membre du Conseil municipal de Nancy, ayant été élue sur la liste de l’ancien maire, Laurent Hénart, arrivé en deuxième position lors de l’élection.

Le nouveau ministre est dans sa 39e année. Elle est née dans l’agglomération parisienne. Elle est la fille de Denis Grandjean, qui a été adjoint au maire dans l’administration d’André Rossinot à la mairie de Nancy de 2004 à 2014.

Elle a occupé le poste de directrice des ressources humaines dans le secteur privé avant d’être élue à l’Assemblée nationale.

De ce fait, son père, Denis Grandjean, qui travaillait comme adjoint chargé de l’urbanisme à la ville de Nancy sous André Rossinot, a déclaré que cette nomination était inappropriée « n’est pas le résultat d’une erreur de casting ;

c’est un terrain dans lequel elle excelle; elle a collaboré avec plusieurs ministres par le passé sur la révision du droit du travail et la problématique de la santé au travail, elle évolue donc toujours dans son champ d’expertise.

Philippe Guillemard, qui lui est désormais adjoint, devrait évidemment être celui qui prendra sa place à l’Assemblée. « J’espère que tout ira bien pour Carole Grandjean, et je considère comme un grand honneur d’avoir la chance d’exercer ce mandat.

Ça va être difficile, et le climat politique est difficile. Cependant, je sais que je peux comptez sur le soutien de Carole Grandjean pour maintenir la cohérence, qui sera en 2020 rapporteur du projet de loi 13 sur la réforme des retraites.

Elle est co-auteur d’un article sur la protection sociale des travailleurs des plateformes qui sera soumis à la commission des affaires européennes 14 en 2021.

La mesure élaborée par Carole Grandjean et Charlotte Parmentier-Lecocq pour améliorer la prévention en santé au travail a été approuvée par l’Assemblée nationale 15 le 19 février 2021.

Les principaux sponsors du projet de loi s’appelaient tous deux Charlotte Parmentier-Lecocq.Carole Grandjean a été chargée de rédiger la loi qui accélérera le processus d’atteinte de l’égalité professionnelle et économique.

Le projet de loi a été initialement proposé par la députée Marie-Pierre Rixain le 23 mars 2021 17, et il a été approuvé à l’unanimité par l’Assemblée nationale le 12 mai 2021 18.

Elle est chargée de diriger le groupe de travail Travail 19 en 2021, et ses fonctions seront exercées dans l’intention de formuler l’agenda de LREM pour l’élection présidentielle de 2022.

Elle a été nommée ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la Formation professionnels le 4 juillet 2022, lors du second mandat de l’administration dirigée par Elisabeth Borne.

Carole Grandjean Mari
Carole Grandjean Mari