Biographie De Simone Signoret | Simone Signoret était une actrice française. Elle a remporté plusieurs prix, dont un Academy Award, trois BAFTA Awards, un César Award, un Primetime Emmy Award et le prix du Festival de Cannes de la meilleure actrice, en plus de nominations pour deux Golden Globe Awards.

Biographie De Simone Signoret
Biographie De Simone Signoret

Née à Wiesbaden en 1921, dans la France de l’entre-deux-guerres, Henriette Charlotte Simone Kaminker passe son enfance à Neuilly-sur-Seine. Elle obtient son bac lorsque la France est envahie et, pour manger, alterne les petits boulots : sténodactylographe, professeur d’anglais et extra.

Sous le nom de sa mère, Signoret, Simone débute timidement sous la direction de Jean Boyer dans Le Boléro (1941) et Le Prince Charmant (1942).

L’argent qu’elle gagne lui permet simplement de joindre les deux bouts et de subvenir aux besoins de sa famille. “J’étais sans aucun doute la plus grande gourde, déclara-t-elle, ne connaissant absolument rien au métier…”

Le Petit Parisien

Son père rejoint le général de Gaulle à Londres. Le jeune célibataire décroche un poste de secrétaire au journal Le Petit Parisien, alors appelé Les Times nouvelles.

Mais, propulsée par des associations artistiques et de gauche, elle a tout de suite déménagé pour tenter sa chance dans le monde du spectacle. C’est le monde des paillettes qui l’intrigue et elle décide de tenter sa chance.

D’abord simple figurante, elle décroche son premier rôle significatif dans Les Démons de l’Aube réalisé par Yves Allégret qui tombe amoureux de la jeune actrice.

Sous sa houlette elle tournera également Macadam en 1946 ce qui fera d’elle une grande star de l’après-guerre. Deux ans plus tard, ils se marient. Mais l’idylle, qui donnera naissance à une petite fille, ne dure pas.

En 1958, Signoret a joué dans le film indépendant anglais Room at the Top (1959), dont sa performance émotionnellement forte lui a valu de multiples prix dont le prix de la meilleure performance féminine à Cannes et l’Oscar de la meilleure actrice.

Biographie De Simone Signoret
Biographie De Simone Signoret

Il n’y a pas plus de 40 ans, une autre actrice française n’a pas obtenu d’Oscar : Juliette Binoche et Marion Cotillard.On lui a proposé des photos à Hollywood, mais les a refusées pendant plusieurs années, continuant à travailler en France et en Angleterre par exemple, face à Laurence Olivier dans Term of Trial.

Elle a remporté une autre nomination aux Oscars pour son rôle dans Ship of Fools (1965) et a joué dans quelques autres films hollywoodiens avant de revenir en France en 1969.

En 1962, Signoret adapte en français le drame Les Petits Renards de Lillian Hellman pour une mise en scène à Paris qui dure six mois au Théâtre Sarah-Bernhardt.

Elle a également joué le rôle de Regina. Hellman a été déçu du résultat, bien que la traduction ait été autorisée par des experts triés sur le volet par Hellman.

Dans les années 1970, ses apparitions se font encore plus rares. Elle a suivi Le Chatet La Veuve Couderc, deux tableaux à succès de Pierre Granier-Deferre.

En 1977, elle tourne à nouveau avec son mari dans Police Python 357, puis reçoit un César pour le rôle-titre dans La Vie avant soi. Malgré sa santé dégradée, Simone Signoret a néanmoins participé à quelques films et téléfilms.

Elle est décédée le 30 novembre 1985, à moitié aveugle, des suites d’un cancer prolongé. À sa disparition, le monde du cinéma fait l’éloge d’une magnifique actrice et, l’année suivante, Chris Marker lui consacre un film commémoratif, projeté au Festival de Cannes. Marguerite Duras dira de cette combattante:

Fondations Fragiles

“C’était une reine dans tous les sens du terme. Elle a arraché la France à ses fondations vacillantes et l’a érigée en puissance mondiale.”

Le seul essai de Signoret à Shakespeare, agissant Lady Macbeth face à Alec Guinness au Royal Court Theatre de Londres en 1966 s’est avéré malavisé, avec quelques critiques sévères; on a décrit à son anglais comme “impossiblement gaulois”.

Signoret a d’abord épousé le cinéaste Yves Allégret (1944-1949), avec qui elle a eu une fille Catherine Allégret, elle-même comédienne. Son deuxième mariage était avec l’acteur français d’origine italienne Yves Montand en 1951, une relation qui a duré jusqu’à sa mort; le couple n’avait pas d’enfants.