Baya Rehaz âge – Dans une famille de six enfants, Baya Rehaz est venue au monde en 1984 en tant que quatrième de ses frères et sœurs. Elle passera son enfance dans une des banlieues parisiennes.

Baya Rehaz âge
Baya Rehaz âge

Elle a été immédiatement attirée par la scène, mais en tant qu’étudiante assidue, elle a donné la priorité à ses activités académiques au début.

Elle connaîtra une réussite scolaire exceptionnelle et obtiendra un DESS. Mais à la fin, elle prend la décision de faire de son rêve d’enfant une réalité. Elle débute sa formation à l’Ecole l’entrée des artistes en 2007 et y reste deux ans. Elle a continué à aller mieux dans les années qui ont suivi les précédentes.

Elle fait tout de suite ses débuts, en montant sur les planches, avant d’intégrer le casting d’Y’a encore du jambon (2010), et deux ans plus tard, on la retrouve dans Dead Shadows et So Long.

Elle a depuis continué à travailler régulièrement dans l’industrie du divertissement. Elle a fait partie de la distribution du film La Vie d’Adèle en 2013, qui a reçu la Palme d’Or au Festival de Cannes. De plus, elle apparaîtra dans un certain nombre de courts métrages différents.

Commissariat central

En plus de son travail au cinéma, Baya a fait ses débuts dans la série télévisée J’ai marche dans l’amour en 2011. Elle a ensuite joué dans plusieurs émissions et téléfilms dans les années qui ont suivi, dont Léo Matte, Commissariat Central, Peplum, et autres.

En 2015, elle a pris la décision de créer sa propre série Web et y a joué le rôle principal. Le projet s’intitulait Paris un jour de.

Baya Rehaz âge
Baya Rehaz âge

De ce fait, elle est reconnue et se voit offrir le rôle récurrent d’Inès, à partir de la saison 3 (2018), de la série encensée par la critique Tandem, diffusée sur France 3 ; elle découvre aussi son personnage dans les saisons qui suivent. Après cela, l’actrice est castée dans quelques films, dont Thanks to God (2018), Miss (2019) et Between the Waves.

est une comédie sociale qui permet à Baya Rehaz de combiner son attirance pour les questions sociales – en l’occurrence, le port du voile par une jeune femme musulmane lisant des ouvrages religieux – avec sa capacité à travailler dans l’industrie cinématographique.

Baya Rehaz a décroché le rôle de Samia dans le film moins de six mois après avoir terminé sa formation.Elle est apparue dans quelques pièces de théâtre et courts métrages depuis, dont l’un s’intitule “Lavage Délicat”, qu’elle a réalisé en 2011. Elle y joue aussi occasionnellement un rôle.

L’actrice gagne en visibilité en 2013 grâce au coup de pouce d’Abdellatif Kechiche, qui lui confie le rôle de Meriem, une artiste amie de Léa Seydoux dans “La Vie d’Adèle”, Palme d’or à Cannes.

Malgré peu de tournages pour le cinéma et la télévision — seulement deux projets en deux ans — l’actrice a acquis une reconnaissance pour son travail.

Éric Judor

La même année, elle donne également la réplique au complice de son ancien partenaire de jeu, Éric Judor, pour la comédie “Mohamed Dubois”, et elle tient le rôle féminin principal dans le film de genre “Affligé”, récompensé dans les festivals.

mais n’est pas sorti en France. Ces deux rôles étaient pour des films qui ne sont pas sortis en France.On l’a vue se produire aussi bien sur scène qu’au cinéma, notamment dans le film “La Vie d’Adèle”.

Elle fait ses débuts sur internet avec la websérie « Paris un jour de », entièrement autoproduite par Baya Rehaz. Dans la série, elle incarne Sonia, une “Parisienne” aussi attachante qu’égarée.