Aliocha Reinert Parents

Aliocha Reinert Parents: Quand Aliocha Reinert terminera sa troisième année au prestigieux Collège de la Craffe, dont le siège se trouve dans la ville historique de Strasbourg, il aura atteint un niveau de succès dans l’industrie cinématographique qu’il n’avait absolument pas prévu. A partir du 9 mars, le public pourra voir la jeune blonde rieuse à l’allure mince et androgyne de danseuse à l’affiche de “Petite nature”, le deuxième long métrage réalisé par Samuel Theis.

Aliocha Reinert Parents

Ses deux parents sont éducateurs; son père se spécialise dans l’éducation des adultes et sa mère enseigne Sepga. Le personnage principal du livre “Little Nature” est un jeune garçon nommé Johnny qui a 10 ans et a les cheveux longs. Le livre raconte le voyage de Johnny pour fuir le lotissement social de Forbach, situé dans la ville d’Édouard Louis (Le “Premier Homme”) ouvre le film et le termine à la manière d’Albert Camus.

Ensuite, il y a le personnage connu sous le nom de “Eddy Bellegueule”. Johnny veille sur sa sœur cadette dans leur ville natale de Lorraine tout en gardant un œil sur le monde des adultes et la vie émotionnelle de sa jeune mère. Cette année, un enseignant du nom d’Adamski dans la “merveilleuse ville de Lyon” reconnaît qu’il a du potentiel chez l’élève et l’inscrit dans une classe de CM2.

Johnny va devenir trop grand pour le reste des enfants de sa classe en conséquence directe de l’environnement dans lequel il se trouve. Son professeur d’école primaire le remarque tout de suite et fera un effort pour l’aider. Cependant, le jeune a une incompréhension fondamentale de ce que ressent vraiment cet adulte, qui s’efforce de l’instruire et de l’encourager tout en l’initiant au monde de l’art…

En conséquence, il développera des sentiments amoureux pour son instructeur. Le sujet était difficile à appréhender, pour ne pas dire abrasif ! Il est ici traité par le cinéaste Samuel Theis avec une extraordinaire sensibilité. Lequel, au même titre que François Truffaut (1932-1984), affirme effrontément l’aspect autobiographique de son œuvre.

Aliocha Reinert, dont les parents étaient tous deux éducateurs, venait d’avoir 11 ans lorsqu’il découvrit une publicité affichée sur les murs du conservatoire de danse de Nancy. “Il a été rapporté qu’un réalisateur cherchait des jeunes pour jouer dans son prochain film. “Je voulais tester l’expérience”, dit-il aujourd’hui, alors qu’il poursuit ses études au Collège de la Craffe en s’inscrivant en troisième année du programme.

en plein cœur de la ville que les ducs de Lorraine appelaient autrefois chez eux. « Aliocha possède une extraordinaire faculté d’influencer les esprits. » Stéphane, son père, qui l’accompagne lors de la commercialisation du film, raconte en souriant que son fils « a su trouver les phrases pour nous convaincre de le rejoindre à Forbach. “

Aliocha Reinert Parents

Johnny, un jeune garçon de dix ans aux cheveux longs, est le protagoniste de “Petite Nature”, qui raconte les efforts de Johnny pour échapper à son statut social et à la cité HLM de Forbach en Moselle, qu’il appelle “petite nature”. .” Le film commence avec Albert Camus et se termine avec Édouard Louis, connu sous le nom de “First Man”.

Puis ils l’ont appelé “Eddy Bellegueule”. Johnny s’occupe beaucoup de sa petite sœur tout en vivant dans le lotissement lorrain où il le fait. Parallèlement, il observe avec curiosité le monde des adultes et la vie affective de sa jeune mère. A la rentrée prochaine, il sera élève dans la classe de CM2 de M. Adamski. M. Adamski est un enseignant de la “grande ville de Lyon” qui a confiance dans le potentiel de l’élève.

Johnny va devenir trop grand pour le reste des enfants de sa classe en conséquence directe de l’environnement dans lequel il se trouve. Son professeur d’école primaire le remarque tout de suite et fera un effort pour l’aider. Cependant, le jeune a une incompréhension fondamentale de ce que ressent vraiment cet adulte, qui s’efforce de l’instruire et de l’encourager tout en l’initiant au monde de l’art…

En conséquence, il développera des sentiments amoureux pour son instructeur. Le sujet était difficile à appréhender, pour ne pas dire abrasif ! Il est ici traité par le cinéaste Samuel Theis avec une extraordinaire sensibilité. Lequel, au même titre que François Truffaut (1932-1984), affirme effrontément l’aspect autobiographique de son œuvre.

Samuel Theis reste engagé dans l’est de la France en racontant l’histoire d’un jeune issu d’une famille éclatée qui est intrigué par son nouveau moniteur. Ceci malgré le fait que sa fantastique fêtarde sur un entraîneur lui a récemment proposé sous la forme d’une demande en mariage. Petit Type, qui sortira le 9 mars prochain, est un film qui transpire d’émotion à cause de l’écriture nuancée et d’un jeune interprète remarquable qui n’a que 10 ans.

L’androgynie de la jeune Aliocha Reinert contraste avec la virilité d’une mère dont la virilité a été éprouvée par la vie. Le jeune Aliocha a de longs cheveux blonds, de grands yeux brillants et un physique mince. Les décors de banlieue de Samuel Theis,

filmés sur grand écran, et son modeste appartementents, qui malgré les défis, ont un fort sens de la famille et de l’amitié, représentent le contexte social le plus fidèlement possible. Johnny cherche sa place dans le monde, et il la trouvera dans la reconnaissance de son instructeur, qui partagera avec lui ses objectifs et ses aspirations.