âge de liseron boudoul: Liseron Boudoul est un journaliste, reporter et auteur français né le 23 octobre 1963 à Saint-Étienne. (Pays de Loire). Il a notamment travaillé pour la chaîne TF1.

Elle a reçu le prix Grand Reporter en 2017 pour son travail de correspondante de guerre et de journaliste, récompensant sa couverture de la bataille de Mossoul et de la chute de Raqqa, entre autres.

Elle a co-écrit Elles risquent leur vie, cinq femmes reporters de guerre témoignent pour les éditions Tallandier en 2019 avec Anne Barrier, Anne-Claire Coudray, et Marine Jacquemin.

Elle est la première journaliste française à se rendre à Kaboul après la reprise du pouvoir par les talibans en août 2021. En 2014, elle s’est rendue à Gaza pour rapporter la nouvelle.

Elle a reçu le Grand Reporter Prize 8 en 2017 pour son reportage global, notamment sa couverture de la guerre de Mossoul et de l’effondrement de Raqqa. Il a reçu cet honneur lors de la cérémonie des Lauriers de la radio et de la télévision 2018. C’est une fervente chrétienne qui prétend prier quand elle est en danger.

En 2020, alors qu’elle couvrait la guerre du Haut-Karabakh, elle a été publiquement critiquée par des membres de la communauté arménienne de France pour le ton partisan d’un de ses reportages.

âge de liseron boudoul
âge de liseron boudoul

En 2021, elle relate les séquelles de l’offensive talibane en Afghanistan. Elle et son caméraman, Romain Reverdy, ont été parmi les premiers journalistes à entrer à Kaboul après la prise de contrôle de la ville par les talibans en août.

Début 2022, elle est dans le Donbass (au nord de Donetsk), couvrant la bataille entre séparatistes pro-russes et Ukrainiens. Liseron Boudoul est un journaliste et correspondant de guerre qui travaille toute l’année pour les journaux de la chaîne de télévision TF1.

Elle collabore avec des combattants anti-Daech dans les régions à haut risque du Moyen-Orient, notamment en Libye. Elle rend de fréquentes visites à ses proches en Haute-Loire pour faire le plein d’énergie.

Depuis son enfance, Liseron Boudoul aspirait à une carrière dans le journalisme. Fille d’une mère polonaise et d’un père auvergnat, elle acquiert une excellente éducation qui lui permet d’intégrer Sciences Po Lyon et de poursuivre d’importantes études.

Elle débute sa carrière comme journaliste pour le groupe Radio France avant de passer à la télévision, notamment dans les émissions politiques d’Anne Sinclair.

âge de liseron boudoul
âge de liseron boudoul

Elle devient ensuite membre de la rédaction de LCI, où elle développe un intérêt pour les sujets géopolitiques et les guerres internationales. Sa nomination à l’info générale de TF1 marque en revanche un tournant dans sa carrière. Alors qu’elle travaillait sur la chaîne privée, elle se passionne pour la région et devient une importante correspondante de guerre.

Elle s’est imposée comme l’une des correspondantes de guerre françaises les plus expérimentées, ayant été envoyée sur les lieux du tsunami de 2004, des émeutes de banlieue en 2005 en France, puis des événements en Irak, en Palestine, au Mali et en Libye.

C’est une spécialiste des conflits qui a couvert la bande de Gaza en 2014 et a reçu les Lauriers de la radio et de la télévision 2017 pour son travail à Mossoul et Raqqa.

Elle est la première journaliste française à être envoyée sur le terrain lorsque les talibans envahissent l’Afghanistan en 2021.

Elle a collaboré avec les journalistes Anne-Claire Coudray, Anne Barrier, Marine Jacquemin et Patricia Allémonière pour écrire le livre Ils risquent leur vie en janvier 2019.

Liseron Boudoul est née et a grandi à Saint-Etienne, fille d’un Polonais et d’un Auvergnat. En Haute-Loire, sa famille possède une maison. Étudiante exceptionnelle, elle a étudié à l’Institut d’études politiques avant de débuter sa carrière de journaliste à Radio France.

âge de liseron boudoul

Elle a fait ses débuts à l’émission aux côtés d’Anne Sinclair, discutant de questions politiques. Elle est ensuite devenue membre de la rédaction de LCI. Liseron Boudoul s’est d’abord fait connaître sur la chaîne TF1 en tant que correspondant de guerre. Dans des contextes parfois violents, elle s’impose comme journaliste de terrain.

Puis un jour, TF1 décide de l’envoyer en Irak pour racheter la défection d’un reporter. Elle relayera ensuite les informations de la Palestine, du Mali et de la Libye…

Elle a été honorée en février 2018 lors de la 23e cérémonie des Lauriers de la radio et de la télévision 2017 pour son reportage, qui portait principalement sur la bataille de Mossoul et la chute de Raqqa.

Avec Anne-Claire Coudray, Anne Barrier, Marine Jacquemin et Patricia Allémonière, elle a co-écrit le livre Ils risquent leur vie, paru en janvier 2019.

âge de liseron boudoul

58 ans