Affaire Christiane Roger – Elle aspirait à vivre dans le somptueux domaine de sa riche grand-mère. Une femme de 40 ans et son mari ont cherché à se convaincre que leur grand-mère était décédée de causes naturelles.

Affaire Christiane Roger
Affaire Christiane Roger

Un juge d’instruction de Créteil a mis en examen un couple pour “meurtre” dimanche midi à midi puis les a incarcérés dans l’attente de leur jugement. Chantale C., 40 ans, et Patrice C., 41 ans, sont soupçonnés du meurtre d’un retraité du Perreux-sur-Marne .

L’agresseur présumé de la co-grand-mère était la malheureuse victime. Le 6 novembre, une amie inquiète retrouve Christiane R., 83 ans, dans son somptueux pavillon.

Les époux C. auraient déclaré avoir tué la victime afin de lui voler son héritage, qui comprenait la vente de sa maison bourgeoise, lors de leur garde à vue. “Maquiller” un meurtre, c’est ce que la petite-fille de Christiane R. R a dit aux enquêteurs de la brigade criminelle afin de faire croire que sa grand-mère était décédée de causes naturelles.

Le mardi, en début d’après-midi, l’action commence. Une autre connaissance volontaire d’un retraité lui rend visite dans sa propriété du parc du Perreux, une résidence privée sécurisée où vivent une centaine de copropriétaires.

Elle a fait l’objet d’un buzz Internet improbable après avoir été surprise en train de fulminer contre des travailleurs chez elle.

Selon une personne proche de l’enquête, l’ami de la victime était toujours au téléphone avec la victime vers 20 heures. le 5 novembre, jour du tournage. Son garage et les portes d’entrée avaient été forcées lorsqu’il est arrivé chez elle.

Le corps de Christiane R. a été découvert par ce proche dès leur entrée dans la résidence. Elle était vêtue d’une chemise de nuit modeste et avait une couverture sur ses pieds. La jeune fille, qui avait de multiples ecchymoses au visage, avait été étouffée, selon les résultats de l’autopsie.

La petite-fille du défunt et son mari, actuellement incarcéré,Une personne liée à l’enquête a déclaré qu’il n’y avait aucun signe de sang ou d’autres anomalies dans la tente de l’octogénaire.

Lorsque la petite-fille de la victime et son ami, habitant du Lot, ont été découverts au cours de l’enquête, les détectives ont été immédiatement alertés.

Affaire Christiane Roger

Chantale C. et son amie, détenues à Thivet, en Haute-Marne, le 9 novembre, ont été placées en garde à vue à la préfecture de brigade criminelle. Malgré leurs démentis initiaux, le couple a fini par admettre son infidélité.

Cette semaine sur W9, nous nous penchons sur un nouveau numéro d’Enquêtes criminelles. Le magazine d’actualité de Nathalie Renoux reviendra sur l’affaire Christiane Roger. Au début des années 2000, une vidéo d’une femme âgée réprimandant des employés venus l’aider est devenue virale sur internet.

La retraitée a fait un retour médiatique fracassant en novembre 2012. Christiane Roger a été retrouvée morte à son domicile du Perreux-sur-Marne, une banlieue aisée de Paris.

Un voisin inquiet a sonné l’alarme après qu’il n’avait pas eu de nouvelles de son voisin de 83 ans depuis un moment. Après une autopsie, il a été déterminé que la femme âgée avait été battue et étranglée.

Franche et bien trompée, elle a agi comme une “tante Danielle” avec ses femmes de ménage, ses voisins et même les membres de sa propre famille.

Chantal Chézeau, la petite-fille de Christiane Roger, sera au centre de l’enquête. Cela faisait quelques mois que la mère de quatre enfants multipliait les disputes autour de la maison de sa grand-mère.

Christiane, malgré le fait qu’elle voulait vendre la maison pour s’acquitter de ses obligations, est restée inébranlable. Un autre aspect qui sera exploré est de savoir si Patrice Chézeau a été impliqué ou non dans le meurtre de Christiane Roger.

Par la cour d’assises du Val-de-Marne en janvier 2015, le couple sordide écope d’une peine de 18 ans de prison.La petite-fille du défunt et son mari, actuellement incarcéré,

Une personne liée à l’enquête a déclaré qu’il n’y avait aucun signe de sang ou d’autres anomalies dans la tente de l’octogénaire. Lorsque la petite-fille de la victime et son ami, habitant du Lot, ont été découverts au cours de l’enquête, les détectives ont été immédiatement alertés.

Chantale C. et son amie, détenues à Thivet, en Haute-Marne, le 9 novembre, ont été placées en garde à vue à la préfecture de brigade criminelle. Malgré leurs démentis initiaux, le couple a fini par admettre son infidélité.

La tristement célèbre Brigade criminelle du 36, quai des Orfèvres a été chargée de l’enquête. La liste des suspects potentiels est longue, car la victime veuve était bien connue pour sa candeur et sa ténacité. Au milieu des guerres de quartier et des disputes conjugales, “tante Danièle” accumule les ennemis…

Les enquêteurs porteront une attention particulière à Chantal Chézeau, sa propre petite-fille mariée et mère de quatre enfants. Depuis le début de l’année, les deux dames se livraient une bataille brutale pour la maison de Christiane.

Affaire Christiane Roger

Au décès de son grand-père, Chantal devient copropriétaire. L’héritière cherchait désespérément à se débarrasser de la propriété à cause d’une dette croissante, mais Christiane ne la laissait pas g

o… La petite-fille aurait-elle pu gagner l’argent si elle avait éliminé sa grand-mère ? Je pense qu’il est prudent de dire cela.

Chantal Chézeau, quant à elle, clame son innocence. De plus, elle affirme se trouver chez elle à Agen, en France, distante d’environ 700 kilomètres au moment des faits !

Seulement 10 jours après le drame, un rendez-vous avec le notaire est fixé pour négocier un compromis sur la succession Les esprits curieux peuvent s’être écartés de leur chemin habituel d’investigation.

Incertain, pour être honnête En fin de compte, ce sera la surveillance vidéo des caméras de l’opulente résidence qui fera basculer l’enquête et dévoilera le visage de l’assassin.

Lorsqu’il n’est pas au travail, il a des habitudes étranges. Qu’il la prenne secrètement en images et en fasse des montages pornographiques avait été observé par Odile. Depuis que sa relation avec son ex-femme était si mauvaise, Olivier Touche est le parfait suspect.

Déconseillé aux enfants de moins de dix ans car Olivier Touche insiste à maintes reprises dans son témoignage au procès qu’il n’a pas tué Odile Des renforts ont été convoqués à la police judiciaire de Lille. Et un homme en particulier retiendrait l’attention des détectives lillois :

Olivier Touche, 36 ans, l’ex-mari d’Odile. C’est un “bon à rien” pour les proches de la victime. En son absence, il adopte un comportement étrange.

Par exemple, Odile avait observé qu’il la photographiait secrètement et éditait les images en montages pornographiques. Depuis que sa relation avec son ex-femme était si mauvaise, Olivier Touche est le parfait suspect.

Seulement lors de son audition, Olivier Touche ne cesse de répéter qu’il n’a pas tué Odile… “Programme déconseillé aux enfants de moins de 10 ans.” est une perte de temps et d’argent. En son absence, il adopte des comportements bizarres.

Odile avait observé qu’il la prenait secrètement en images et en faisait des montages pornographiques. Vu que sa relation avec son ex-femme était si mauvaise, Olivier Touche est le parfait suspect.

Déconseillé aux enfants de moins de dix ans car Olivier Touche insiste à maintes reprises dans son témoignage au procès sur le fait qu’il n’a pas tué Odile… est une perte de temps et d’argent. En son absence, il adopte un comportement étrange.

Par exemple, Odile avait observé qu’il la photographiait en secret. et monter les images en montages pornographiques. Vu que sa relation avec son ex-femme était si mauvaise, Olivier Touche est le parfait suspect.

Affaire Christiane Roger
Affaire Christiane Roger

Seul Olivier Touche ne cesse de répéter lors de son audition qu’il n’a pas tué Odilen. Cette émission n’est pas adaptée aux jeunes en dessous de l’âge de dix ans.